Post

Share this post

50 millions d’euros vont être débloqués pour le secteur de la musique français

Le Centre National de la Musique (CNM) a adopté deux nouvelles mesures en soutien au secteur culturel. Les aides pour les structures de spectacles sont rehaussées à 35 000 € sur une plus large période, alors qu’un nouveau fonds d’un million d’euros est débloqué pour les acteurs de la musique enregistrée et de l’édition musicale.

Le 15 mai, le Centre National de la Musique (CNM) a annoncé adopter deux nouvelles mesures. L’une consiste à renforcer le fonds de secours aux structures de spectacles de musique et de variétés – initié le 18 mars – tandis que la seconde est dédiée à la création d’un fonds pour la musique enregistrée et à l’édition musicale.

L’attribution de l’aide pour les structures de spectacles sera désormais fondée sur une « appréciation prévisionnelle globale de la situation financière des demandeurs, du 1er mars au 31 août 2020, et non plus uniquement sur leur prévision de niveau de trésorerie au 30 juin 2020 », explique le conseil d’administration du CNM. De plus, le plafond de l’aide passe de 8 500 € à 35 000 € « compte tenu de l’aggravation des difficultés rencontrées par les entreprises ». Les collectivités territoriales pourront également apporter leur concours au fonds.

Labels, distributeurs et disquaires

Concernant le fonds de secours destiné aux acteurs de la musique enregistrée et de l’édition musicale, celui-ci sera financé par des crédits de la DGMIC à hauteur d’un million d’euros. Le fonds sera disponible pour les labels, distributeurs et disquaires, en coopération avec le FCM et le Calif. L’attribution des aides sera fondée sur « une appréciation globale de la situation financière des demandeurs », indique l’établissement, dans la limite d’un montant de 1 500 € pour les disquaires, 10 000 € pour les producteurs phonographiques et 35 000 € pour les distributeurs.

Enfin, le CNM précise que son conseil d’administration « a décidé de lancer une large concertation avec les professionnels de la filière musicale pour définir d’ici l’été » la manière d’utiliser les 50 millions d’euros mis à la disposition du CNM pour 2020, tel qu’annoncé par Emmanuel Macron le 6 mai dernier.

P

Leave a comment